Quoi de neuf?

Retour à l’école : Ce qu’il faut savoir

Le déconfinement est amorcé. Les écoles primaires et les garderies sont à la veille d’ouvrir. Beaucoup de parents se questionnent sur les risques encourus et se demandent s’il est bien sécuritaire d’envoyer leur enfant à l’école.

Plusieurs facteurs sont à considérer pour faire un choix.

Le gouvernement du Québec a émis des recommandations pour les élèves qui présentent une vulnérabilité sur le plan de la santé, dont le fait de vivre avec une maladie chronique, et leur a suggéré de ne pas retourner à l’école jusqu’à nouvel ordre.

 

Qu’en est-il des jeunes vivant avec le diabète de type 1 ?

L’équipe médicale de la clinique de diabète de Sainte-Justine a pris position et précise que les jeunes diabétiques de type 1 ne sont pas davantage à risque que le reste de la population pédiatrique. Elle recommande donc de suivre les instructions de la santé publique pour le retour à l’école.

Voici donc un petit condensé des questions que vous, en tant que parent, pourriez vous poser et des conseils pour  vous aider dans ce retour à l’école.

 

1. Est-ce que mon enfant est plus à risque ?

Selon les informations scientifiques et l’expérience vécue avec la COVID-19 dont on dispose, les jeunes diabétiques bien portants, dont le diabète est bien contrôlé, ne sont PAS plus à risque de contracter le virus que d’autres jeunes. Ils ne sont pas davantage à risque de développer des complications.

Si toutefois le diabète est mal contrôlé ou que l’enfant souffre de complications rénales ou cardiaques, le risque pourrait être plus élevé.

 

2. Quelles précautions prendre ?

a. Si mon enfant retourne à l’école et que je retourne au travail

Pour vous :

Il importe que vous suiviez au travail les directives de la cnesst.

Une fois de retour, il est important d’éviter de toucher toute surface avant un bon lavage des mains à l’eau tiède et au savon pendant 20 secondes.

Pour votre enfant :

Le retour à l’école doit se faire dans la sérénité. Il est important d’expliquer à l’enfant qu’il va pouvoir revoir son professeur et ses amis mais qu’il y aura à inventer de nouvelles façons de jouer et d’apprendre. Il faut éviter de dramatiser la situation mais plutôt la présenter une occasion de pouvoir proposer ses idées pour apprendre et s’amuser en toute sécurité.

Une fois de retour à la maison, il ne faut pas oublier le lavage des mains.

 

b. Si mon enfant retourne à l’école et que je suis encore confiné(e)

Il est important d’expliquer à votre enfant que s’il peut retourner à l’école mais pas vous au travail, c’est parce que les mesures de sécurité sont déjà prêtes en ce qui le concerne et qu’elles le seront bientôt pour vous. Votre enfant sent votre inquiétude. Rassurez-le. Expliquez-lui que les risques sont minimes en ce qui le concerne tant que les précautions sont prises. C’est important qu’il retourne à l’école dans la sérénité.

 

3. Que dois-je faire si mon enfant est infecté ?

Votre enfant N’EST PAS plus à risque qu’un autre de contracter le virus. Toutefois, si cela devait arriver, il faudrait surveiller, comme pour tout virus, les symptômes, et prendre plus souvent la mesure de sa glycémie. Il faut en particulier surveiller les hyperglycémies (>15) et les cétones pour éviter tout risque d’acidocétose. Appelez l’équipe médicale de votre enfant rapidement si vous avez des interrogations et surtout CONSULTEZ SANS TARDER, si l’état de votre enfant le requiert.

 

Consulter le communiqué de la clinique de diabète de Sainte-Justine

Écouter la vidéo du Dr Geoffroy