Testez vos connaissances

Ces énoncés concernant le diabète sont-ils vrais ou faux? Cliquez pour voir la réponse.

Le diabète de type 1 (DT1) est une maladie chronique et auto-immune dont la cause est toujours inconnue à ce jour.
Une personne diabétique de type 1 doit vérifier son taux de sucre via un test sanguin, nommé glucolie, au moins 5 fois par jour.
Les personnes diabétiques de type 1 peuvent manger autant de sucre que les autres. Ils doivent seulement prendre de l’insuline en conséquence.
Pour bien déterminer la quantité d’insuline à injecter à un enfant, il faut tenir compte de sa glycémie, de ce qu’il mange, de son niveau d’activité physique dans les 2 heures précédentes et les 4 heures à suivre, sans oublier son niveau de stress, de fatigue, s’il est malade ou non ainsi que la température et l’heure qu’il est. Et le calcul doit être fait de 2 à 5 fois par semaine.
À ce jour, le diabète de type 1 ne peut être guéri.
Le DT1 touche environ 1 % de toutes les personnes diabétiques.
Le DT1 frappe subitement et ne peut être prévenu, alors que dans la majorité des cas, il est possible de prendre différentes mesures pour éviter le diabète de type 2.
Les termes « diabète grave », « diabète sévère » et « diabète sucré » sont les bons termes à utiliser.
Dès le diagnostic de diabète de type 1, le patient doit s’injecter de l’insuline plusieurs fois par jour.
C’est depuis 1961 que le DT1 est traité avec l’insuline, suite à la découverte des chercheurs Frederick Grant Banting et Charles Best. Avant cette date, les patients mourraient en quelques semaines.

Le saviez-vous?

  • Au Camp Carowanis, près de 85 % du personnel d’animation est diabétique et a fréquenté le camp étant enfant;
  • Sébastien Sasseville, diabétique de type 1, a monté l’Everest, fait la course du Sahara, complété un Ironman, et traversé le Canada à la course;
  • La Fondation pour enfants diabétiques organise des activités de réseautage et de soutien pour aider les familles d’enfants diabétiques à sortir de l’isolement et à partager les défis vécus au quotidien;
  • Le Camp Carowanis reçoit chaque été près de 300 enfants diabétiques, qui apprennent à mieux vivre avec le diabète de type 1 (DT1);
  • La Fondation pour enfants diabétiques organise des cafés-rencontres, des symposiums pour les parents et les professionnels de la santé, ainsi qu’une foule d’activités sociales pour permettre aux familles de créer des liens;
  • Le Camp Carowanis ne refuse aucun enfant pour des raisons financières et offre des subventions pour permettre à chacun de bénéficier d’un séjour merveilleux.