Mesure exceptionnelle de soutien à l’intégration dans les services de garde pour les enfants handicapés ayant d’importants besoins

En raison du diabète, l’intégration d’un enfant diabétique de type 1 requiert une adaptation à sa condition et un suivi en milieu de garde. Sa déficience organique le rendrait éligible pour la mesure exceptionnelle de soutien à l’intégration.

Cette mesure va permettre d’obtenir des heures de soutien.

Généralement, le premier appel se fait en été. La subvention est basée sur une fréquentation de l’enfant de 59 mois et moins d’un maximum de 261 jours pour une CPE et garderie.

Le maximum d’heures d’accompagnement à chercher est de 8 heures par jour.

Pour s’en prévaloir, il faudra fournir :

Documents utiles :

Guide d’information-Demande de soutien

Guide d’intégration

Rapport du professionnel

Où présenter la demande de mesure exceptionnelle de soutien à l’intégration